Valoriser son sens du collectif dans la vie quotidienne

Photo modifiée : Marisa Sias sur Pixabay

Lorsqu’on ne travaille pas au sein d’une équipe, il existe un moyen facile d’exercer et de justifier de son sens du collectif : en voulant contribuer à l’intérêt général, dans l’espace public ou sur les réseaux sociaux. En cultivant une attitude joyeuse, ou constructive, dans le bénéfice de soi et des autres. Voici un partage de mes initiatives personnelles à ce sujet


Lire la suite « Valoriser son sens du collectif dans la vie quotidienne »

Ramassage improvisé de déchets : comment recycler ou mobiliser joyeusement les gens ?

De passage à Ris-Orangis (Essonne), sous l’effet de la culpabilité d’avoir acheté un sandwich plastifié, j’ai eu soudain envie de ramasser les déchets du square où je l’ai mangé. Ce qui a soulevé des questions à résoudre, et donné l’idée de futures initiatives basées sur le partage d’émotions positives


Lire la suite « Ramassage improvisé de déchets : comment recycler ou mobiliser joyeusement les gens ? »

Si tu n’as pas de smartphone, tu as raté ta vie d’écologiste

Photo de n.bhupinder sous licence CC BY 2.0

Face à l’urgence écologique, les campagnes de sensibilisation #MaintenantOuJamais ou #ILFAUTQUONPARLE ont imposé Windows, Apple ou les applications WhatsApp ou Make Noise pour y participer. Excluant les personnes au bilan carbone exemplaire, n’utilisant qu’un ordinateur fonctionnant sur distribution libre


Lire la suite « Si tu n’as pas de smartphone, tu as raté ta vie d’écologiste »

Melting-compote de langues, en Patagonie ou ailleurs

Photo retouchée : SIphotography sur iStock

Vous pensez qu’être polyglotte est une chance dans la vie ? Hélas… L’ouverture aux autres ne se réduisant pas au plurilinguisme, nous avons au contraire tout à envier des monolingues, autorisés à recourir au seul non-verbal en contexte international. Ignorant ainsi les foulures au cerveau, quand les langues s’emmêlent. Ce qui laisse après-coup quelques anecdotes cocasses à raconter


Lire la suite « Melting-compote de langues, en Patagonie ou ailleurs »

L’étranger qui « mérite » désigne l’inutile

Photo retouchée : Markus Spiske sur Pixabay

POSITIVR se félicitait de la récente régularisation « bien méritée » de Lydia Veyrat : Béninoise veuve d’un Français, aide-soignante en 2020 dans un Ehpad et sommée de quitter la France. Coup d’oeil sur un langage d’apparence anodine, reflétant une discrimination insidieuse


Lire la suite « L’étranger qui « mérite » désigne l’inutile »