Valoriser son sens du collectif dans la vie quotidienne

Photo modifiée : Marisa Sias sur Pixabay

Lorsqu’on ne travaille pas au sein d’une équipe, il existe un moyen facile d’exercer et de justifier de son sens du collectif : en voulant contribuer à l’intérêt général, dans l’espace public ou sur les réseaux sociaux. En cultivant une attitude joyeuse, ou constructive, dans le bénéfice de soi et des autres. Voici un partage de mes initiatives personnelles à ce sujet


Se focaliser sur le bien-être

Manager GO ! définit le sens du collectif comme

Savoir écouter l’autre, éprouver un minimum d’empathie, être solidaire, avoir envie que chacun s’épanouisse au contact de l’autre et dans son travail, et surtout servir l’intérêt de son entreprise / son équipe / son service avant le sien

Avant le sien ? Je rajouterais que son propre intérêt est aussi à prendre en considération

Et comme la mauvaise humeur ou les soucis en pagaille s’entrechoquent inévitablement, sur les trottoirs, dans son quartier ou sur les réseaux sociaux, notre intérêt collectif serait de cultiver / rétablir le bien-être

Nous pouvons alors nous focaliser sur une contribution positive, pour faire du bien à soi et aux autres, et développer ainsi nos qualités personnelles et relationnelles


1. Dans l’espace public : cultiver la conscience de soi et de l’autre

La rue ou les transports en commun sont des terrains d’expérimentation formidables, pour mettre à l’épreuve sa manière d’interagir dans le respect des limites de chacun

Un bon moyen d’y parvenir – et de faire de toute sortie un jeu – est de se focaliser sur la vision périphérique ou une attitude de pleine conscience. Ce qui permet de

  • Se positionner à la bonne place dans le métro :
    Celle qui nous convient ou qui permet une circulation plus fluide des passagers
  • Gérer la frustration du manque d’espace pour circuler.
    Par exemple, j’adore marcher vite et dans le calme, ce qui me demande de surmonter parcours d’obstacles ou agacements contre la circulation : la pleine conscience m’y aide en laissant filer mes émotions désagréables
  • Gérer les tensions relationnelles :
    Dire « pardon » à quelqu’un qui ne vous regarde pas, ou ne pas dire  « merci » à un motard qui vous le reproche… L’espace en mouvement – où il est quasi impossible de se parler – nous amène à gérer l’incertitude due au manque de communication. Ou à en tirer des leçons pour des conflits futurs

2. Dans son quartier : prendre soin de l’immeuble ou régler un petit problème

Par « petit problème », j’entends un problème autre qu’un conflit relationnel (de voisinage), qui peut être émotionnellement très éprouvant

Voici 2 exemples illustrés qui m’ont procuré du bien-être par la sensation d’être utile – à moi ou au collectif – par le fait d’agir, de rentrer en communication ou d’extérioriser un ressenti

1. Mettre les feuilles mortes dans le composteur
Dans le hall de l’immeuble, en plus de m’activer physiquement au pied des plantes, je suis heureuse de rajouter un peu de matière sèche au composteur du quartier, qui en manque régulièrement

2. Signaler un risque de sécurité de la voirie
Dans ma rue, les cailloux projetés sur la piste cyclable constituent une raison valable d’insister pour que la plaque de béton – bruyante – soit réparée : en discutant avec le sympathique « bureau des plaintes » du chantier d’en face ou en écrivant un mail aux responsables

Parfois, comme ici (parce que ces exemples ne s’y prêtent guère), le manque de reconnaissance se fait ressentir. Les contacts virtuels – même s’il ne vaudront jamais les réels – peuvent dans ce cas nous l’apporter


3. Sur les réseaux : partager une vision d’espoir

Et une reconnaissance s’est justement manifestée, par surprise et lorsque j’en avais besoin, suite à un partage dans un groupe. Par surprise, parce que j’étais tant portée par l’élan du partage posté que je n’en ai attendu aucun retour

C’est une histoire bien connue : on reçoit quand on donne sans attendre de retour. C’est quelque chose qui ne se force pas. Mais lorsque un élan du cœur se manifeste, c’est là qu’il est le plus utile à être communiqué

Comme celui-ci, qui m’a apporté plus de 10 likes en quelques minutes, ainsi qu’un commentaire