Fainéantise sportive à domicile : vivre en Monty Python aux pieds nus

Pour éviter les troubles musculo-squelettiques aggravés en ce temps de Covid, on dit qu’il faut bouger. Vraiment ? Plutôt que de se mettre la pression d’un effort à fournir, et si bouger était un plaisir ? En vous inspirant des indications qui suivent – sauf si vous souffrez de troubles incapacitants – et en réactivant le souvenir de mouvements ridicules qui nous auront bien fait rire


Vous vous rappelez sans doute ce célèbre sketch des Monty Python. Crispé devant l’écran ou ratatiné sous la couverture sur un smartphone engloutissant, voilà qu’un fou rire, ou même un large sourire, vous fait déjà du bien. La détente du mental ou du corps, c’est justement ce que produit la pratique d’un sport.

Vous vous dites alors : « il faut que je courre, que je marche 30 mn par jour… », alors vous vous crisper de nouveau. Mais le souvenir du « ministère des démarches ridicules » peut être un point de départ pour s’autoriser à bouger librement chez soi, sans effort ni faire de sport, ce qui n’empêche de semer les graines pour une meilleure santé.

Associer des émotions agréables à l’obligation de bouger

Vous culpabilisez de ne pas bouger assez, or le mental est fondamental dans la santé du corps. Se sentir obligé de bouger produit une humeur négative qui va entraver les mouvements, tandis qu’une humeur joyeuse les simplifie : grâce à l’œil qui pétille, la mâchoire, le corps qui se détendent.

Et si vous imitiez les Monthy Python, entre le poste de travail et la pause-café en cuisine ? Quand vient la motivation pour lever ses fesses, si l’envie de rire vous titille, c’est parti pour quelques minutes de mouvements-plaisir !

Cultiver l’instinct du mouvement-plaisir

Si on ne ressent pas l’envie d’un effort intense, pourquoi se forcer ? Tant que l’on suit l’impulsion du mouvement qui veut s’exprimer. Au contraire, trop de travail vous empêche de vous défouler dehors ? Vous ressentez peut-être l’envie de donner des coups de pieds ou poings intenses dans l’air, pendant que la bouilloire chauffe.

Et lorsque le corps fait souffrir, il invite à explorer les mouvements qui nous apaisent, aussi minimes soient-ils : appuyer fortement les mains sur une table, puis soulever une jambe, ou bien pianoter du bout des doigts, tout en rectifiant la position du bassin ou de l’épaule…

Ressentir la crispation provoquée par un mouvement, c’est pouvoir le corriger pour éprouver une sensation plus agréable ; et améliorer un chouïa sa posture par une meilleure conscience sensorielle.

Bouger en jouant avec les tâches domestiques

Relever le défi de s’incliner sans effort vers la poubelle (« et je ferai encore mieux demain ! »), danser en passant l’aspirateur, étirer un bras au passage, trottiner d’une pièce à l’autre, remuer les fesses pendant la vaisselle, ou se masser les mains avec le marc de café…

Chaque occasion à écouter son instinct, à stimuler son imagination est bonne à prendre, pour bouger chez soi quand personne ne nous voit. À certains instants, remarquez-vous la respiration plus ample, la tête aérée et les idées plus claires ? C’est le bon moment pour enlever chaussettes et chaussons, et déambuler pieds nus à la maison

Vivre pieds nus à la maison… ou dehors ?

Si vous pratiquez le yoga ou certaines danses pieds nus, vous en ressentez déjà les bienfaits. Alors pourquoi pas associer une activité domestique au plaisir du contact direct avec le sol ? Comme le détaille cet article basé sur les travaux de Gil Amsallem, marcher pieds nus (en extérieur, mais aussi en intérieur, sur toute surface lisse) procure de grands bénéfices pour la santé. Cela permet de

  • développer les muscles du pied – et gagner ainsi en aisance
  • améliorer la qualité du sommeil
  • réduire le stress
  • diminuer les inflammations et douleurs chroniques
  • booster la circulation sanguine et lymphatique

Une autre façon d’apprécier un contact quasi-direct avec le sol – pour aller marcher en ville sans se déshabiller les pieds – est de rechausser une paire de Converse, sans semelle compensatrice. L’occasion aussi de risquer quelques gesticulations ridicules, et faire sourire sous les masques d’un temps de Covid ?

Converse en parfait état trouvées dans les encombrants à Meudon (92)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s